Le vêtement connecté, un futur envisageable

Chez Manelli, nous sommes soucieux de votre bien-être, c’est pour cela que Manelli s’intéresse à ce qui se fait de mieux pour ensuite pouvoir vous le proposer .

Nous vivons dans un monde en perpétuelle évolution : téléphones, internet, montres, voitures… Toutes ces technologies n’échappent pas à nos yeux plus ou moins vigilants au changement. Mais avons-nous également remarqué que ces changements touchent tous les secteurs ? Y compris le secteur du vêtement professionnel qui a compris, que pour le bien des salariés, des vêtements connectés pouvaient être une formidable avancée dans la gestion humaine au quotidien.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises spécialistes du textile s’insèrent sur ce créneau. En effet, les vêtements connectés vont permettre aux entreprises de mieux équiper leurs salariés et ainsi améliorer leurs conditions de travail.
On pense par exemple aux ouvriers travaillant dans des engins comme des grues, pelleteuses… dont le niveau de performance va dépendre en grande partie de la fatigue. Une combinaison équipée de capteurs permettra donc de vérifier par exemple son niveau de fatigue, de stress ou encore la température du corps, ce qui pourra ainsi alerter les personnes en charges de surveiller cela et donc améliorer possiblement les conditions de travail de l’ouvrier.

 

HexoSkin-debardeur-connecte

Source : Lecoinforme.com

 

Sur l’image ci-dessus, le dispositif est assez clair : De nombreux capteurs concernant différentes sensations sont placés dans le vêtement à des endroits stratégiques afin de capter une sensation donnée (comme par exemple la fréquence cardiaque, celle des respirations…) mais encore bien d’autres.

En effet, en plaçant différent capteurs, ces derniers peuvent être amenés à envoyer différentes informations  vers une application ou un ordinateur afin de permettre un contrôle. En permettant ce type de contrôle, les capteurs pourraient aider à sensibiliser de manière générale afin d’améliorer les conditions de travail au quotidien et ainsi permettre à chacun l’épanouissement personnel.

De plus, parmi les entreprises travaillant déjà sur ce concept de vêtements connectés, certaines tentent de se développer encore plus sur les marchés liés à la sécurité : police, armée ou encore pompiers. Des secteurs qui peuvent donc être amenés à voir des évolutions technologiques au sein même de leurs équipements et donc peut-être rendre ce type de travailleur encore plus efficace.

Prenons l’exemple des chaussures SolePower (image ci-dessous) dont le modèle se destine à des milieux industriels : capteurs de températures, de chocs, lampes, GPS intégré ou encore connexion facilitée… Ces chaussures permettront de surveiller et guider un travailleur qui se trouve dans une zone isolée. De plus ces bottes se rechargent simplement en marchant (comme certaines montres peuvent se recharger grâce aux mouvements du poignée).

chaussures connectées
 Source : objetconnecte.com

Pour l’instant ces bottes ne sont pas disponibles au public et seule l’armée américaine y a accès en les testant lors de ces entrainements, puis sur le terrain. En revanche, nul doute que pareils produits finiront par devenir accessible au public et ainsi permettre la facilitation des conditions de travail.

Pour finir, sachez que ces vêtements connectés sont encore sujets à de nombreuses améliorations, les possibilités technologiques n’ont pas encore finie de nous surprendre et de s’améliorer, ce qui, nous l’espérons, pourra également contribuer à améliorer les conditions de travail pour tous ces professionnels qui nous rendent service au quotidien.